Albanie : une destination à découvrir (croyez-moi!)

Lorsqu’on décide d’organiser ses prochaines vacances, l’Albanie est rarement une destination qui nous vient spontanément (au contraire d’Ibiza, voir mon article). Pourtant, ce petit pays situé au nord de la Grèce a de nombreux atouts que je vous partage après un séjour de deux semaines là-bas.

Que faire en Albanie ?

Peut-être que ce qui vous rebute le plus avec l’idée de partir en Albanie est la peur de vous ennuyer une fois sur place. A

lors je préfère prévenir d’ambler, si vous êtes amateurs de vacances en hôtel club tout compris où les journées se résument à des trajets entre l’appartement, la plage, la piscine, le bar et le restaurant, l’Albanie n’est pas vraiment la destination idéale. Certes, il existe sûrement des complexes hôteliers, mais vous trouverez mieux plus proche de la France.

Par contre, si vous aimez les randonnées, découvrir des sites historiques, voyager de ville en ville et découvrir une nouvelle culture, l’Albanie va vous plaire. Sa taille modeste, fait que je vous encourage à vous déplacer régulièrement afin de découvrir tous les coins sympas du pays.

L’Albanie possède de nombreux sites antiques, mais également des forteresses, des églises et divers autres monuments.

Côté paysages, vous allez retrouver un style typique de la méditerranée, mais également des paysages plus spécifiques à l’Europe de l’Est, et notamment de grandes forêts, lorsque vous allez vous approcher de la frontière avec la Macédoine et le Kosovo.

J’ai adoré me promener est faire de longues balades dans les paysages de l’Albanie, d’autant que de ce point de vue le pays est plutôt bien développé avec de nombreuses pistes de rando.

En Albanie vous allez également pouvoir pratiquer de nombreuses activités : vélo, rafting, parachute ascensionnel. De mon côté, j’ai surtout fait de la plongée, car les côtes albanaises possèdent beaucoup de spots de qualité où vous allez pouvoir découvrir toute la richesse de biodiversité sous-marine de la région.

En plus, les règles sont nettement plus souples qu’en France, sans pour autant passer outre la sécurité, ce qui permet plus de liberté pour les plongeurs débutants.

Bref, il y a vraiment de quoi s’occuper en Albanie pour peu qu’on apprécie les activités de plein air.

Des prix ultra compétitifs

Franchement, vu les prix pratiqués en Albanie, je me suis parfois demandé si j’étais bien en Europe. Vous allez pouvoir vous loger et vous nourrir pour presque rien comparé aux destinations touristiques habituelles.

Par exemple, comme je suis parti avec des amis, nous avons loué une grande villa aux abords du district de Shkodër, très moderne et très bien équipée, pour seulement une vingtaine d’euros la nuit par personne. Idem au niveau de la restauration, nous avons pu faire des restaurants gastronomiques pour moins de 30€ par personne, sachant que là-bas le restaurant gastronomique est une succession de plats vraiment bien fournis.

Par contre, ne vous attendez pas à des prix plus intéressants concernant les appareils électroniques et les nouvelles technologies. La location de voiture est quant à elle plus abordable, mais c’est surtout l’essence qui est également moins chère.

Cependant, même si l’Albanie a encore du chemin à parcourir pour suivre le modèle de la Croatie, notamment au niveau des infrastructures, les prix ne vont faire qu’augmenter au fur et à mesure que le tourisme va se développer. Donc, n’attendez pas pour découvrir ce pays.

Justement, la qualité des infrastructures est sûrement le plus gros inconvénient de l’Albanie. On se rend tout de suite compte qu’on est dans l’un des pays les plus pauvres d’Europe.

Les routes et les bâtiments illustrent très souvent cette pauvreté. Idem pour les hôpitaux qui ne semblent pas suivre les mêmes règles d’hygiène que chez nous.

Une population très accueillante

Je n’aime pas faire des généralités sur les populations et dire que telle population est plus accueillante qu’une autre, mais je dois avouer que j’ai été très agréablement surpris par l’accueil que nous avons pu rencontrer.

On sent qu’ils sont contents que leur pays s’ouvre au tourisme. Et si en échange vous vous intéressez à leur vie, alors je vous promets de superbes rencontres.

About the author